L'islam. Après la théorie, la pratique [ > Actions] > Néo-Poitiers

Laissez parler le Charles Martel qui est en vous. ACTION. REPULSION. Engagez vous au Rappel
<BGSOUND SRC="poitiers/michel_sardou_martel_poitiers.mp3">
« ... Martel à Poitiers... » par Michel Sardou
michel sardou - Ils ont du pétrole mais c'est tout

La Néo-Bataille de Poitiers

France, Poitiers, VIIIème siècle, année 732 : France, XXIème siècle, année 2005 :
néo bataille, Novembre 2005, émeutes dans les quartiers musulmans

Vidéo Dailymotion Charles Martel sauve l'Europe de l'islam
« La victoire que Charles Martel y remporta sur les Arabes brisa l'offensive musulmane en Occident. »
(Dictionnaire le petit Larousse illustré, édition 2005, page 1647)

écouter MP3
Ils ont le pétrole, mais ce n'est pas assez
on a des idées, un Gaspi futé, un Martel à Poitiers
ils ont les dollars, c'est très bien
Nous des têtes de lard, deux gaulois grognards et chauvins

« ... Martel à Poitiers... » par Michel Sardou

Poitiers, année 2006 :Bataille de Poitiers, 2006

Où en-est-on de l'offensive menée par l'islam ?

pour éviter l'amalgameFavoriser un culte décent mosquée : l'imam réclame la cuisine de son voisin mosquée annexe : ouverture cet été
Historique du projet de mosquée

chef musulman local, redouté de ses voisins

l'imam de Poitiers tente d'expulser ses voisins
Centre Presse, 20 avril 2006

l'imam de Poitiers réclame encore plus d'argent
Centre Presse, 25 avril 2006

Afin de s'attirer les bonnes grâces du chef musulman local, redouté de ses voisins, le chef socialiste verse au chef musulman un impôt de 150.000 pièces de maillechort-cupronickel.

les musulmans sont simplement maintenant devenus une tribu suffisamment nombreuse pour pouvoir renverser le chef de la cité par leur seule influence, sans avoir besoin d'user de violence.

l'imam de Poitiers revendique de 7 à 10.000 soldats
Centre Presse, 25 avril 2006

l'imam de Poitiers peut faire appel à ses alliés musulmans étrangers
Centre Presse, 25 avril 2006

le chef musulman à fait comprendre qu'il fallait compter avec ses puissants alliés musulmans étrangers.

Les autres seigneurs de la ville, perdus dans les rêveries de leur tour d'ivoire, incapables de remettre à sa place le chef musulman.

les délires des hommes politiques de Poitiers dans leur tour d'ivoire
Centre Presse, 3 avril 2006

Jacques SANTOT, maire de poitiers, devient renégat en proclamant publiquement être désormais prêt à contourner sciemment la loi française interdisant de reconnaître et de subventionner les religions, dont celle des musulmans
Centre Presse, 3 avril 2006

Sentant son pouvoir menacé par la tribu des musulmans, le chef de la cité, représentant de la lignée des Socialistes, décide de lui faire allégeance. Il devient renégat en proclamant publiquement être désormais prêt à contourner sciemment la loi Franque interdisant de reconnaître et de subventionner les religions, dont celle de la tribu des musulmans.

Les musulmans sont désormais installés au coeur de la cité de Poitiers, en tant que minorité de commerçants, artisans ou tâcherons

Les musulmans sont désormais installés au coeur de la cité de Poitiers, en tant que minorité de commerçants, artisans ou tâcherons
Centre Presse, 3 avril 2006

Poitiers, XXIème siècle

Charles Martel a été oublié. Le danger que l'islam fait courir à l'Occident a été oublié.
Habitués à la paix en Europe depuis plus d'un demi-siècle, n'ayant plus cotoyé les hordes soumises à l'islam depuis plus de quarante ans, les descendants de Charles Martel ne veulent pas entendre parler de la moindre situation conflictuelle avec l'islam, quel qu'en soit le prix.
Face au moindre problème, les Néo-Francs cèdent, reculent, donnent tout ce qui est exigé par le moindre interlocuteur un peu agressif. Ayant compris le parti qu'ils peuvent tirer de cette amnésie, de cette lâcheté, de cet aveuglement et de cette mollesse, les adeptes de l'islam ont changé de stratégie.
Fini les hordes casquées, armées de pied en cap, ravageant les campagnes et montant à l'assaut des grandes villes. Désormais installés au coeur de la cité de Poitiers, en tant que minorité de commerçants, artisans ou tâcherons, les sectateurs de Mahomet sont simplement devenus une tribu suffisamment nombreuse pour pouvoir renverser le chef de la cité par leur seule influence, sans avoir besoin d'user de violence. Il leur suffit d'avoir un chef sachant appliquer la doctrine de Mahomet, La guerre est ruse et tromperie, et se montrer toujours plus exigeant, toujours plus arrogant, afin d'obtenir toujours plus de la part du chef des Néo-Francs.
Sentant son pouvoir menacé par la tribu des musulmans, le chef Néo-Franc de la cité décide de faire allégeance au chef des musulmans. Il devient renégat en proclamant publiquement être désormais prêt à contourner sciemment la loi Néo-Franque interdisant de reconnaître et de subventionner les religions, dont celle de la tribu des musulmans.
Afin de s'attirer les bonnes grâces du chef musulman local, redouté de ses voisins, le chef Néo-Franc verse au chef musulman un impôt de 150.000 pièces de maillechort-cupronickel. Les autres seigneurs de la ville, apeurés, perdus dans les rêveries de leur tour d'ivoire, incapables de remettre à sa place le chef musulman, décident de suivre le chef Néo-Franc dans son allégeance.
Mais le chef musulman à déjà fait savoir qu'il estimait ce versement insuffisant et qu'il allait falloir compter avec ses puissants alliés musulmans étrangers...

Ils ont accepté le déshonneur pour avoir la paix, ils auront et la guerre et le déshonneur
(Winston Churchill)

Action !

Avertissement aux Néo-collabos & Information aux Néo-Francs, aux associations et aux représentants des différents cultes.

1/ Avertissement aux Néo-collabos

blason de la ville islamique de PoitiersLes musulmans trouvent parfaitement normal d'interdire aux non-musulmans de construire des églises ou des cathédrales à La Mecque et à Médine.
Ils trouvent d'ailleurs, tous, sans exception aucune, parfaitement normal d'interdire aux non-musulmans le simple accès à ces villes, du seul fait de la différence de religion, ce qui constitue ni plus ni moins qu'une discrimination religieuse pure et simple.
Par contre les musulmans estiment qu'il ne serait pas du tout normal que la discrimination qu'ils appliquent aux autres leur soit appliquée à eux...
Les musulmans trouvent aussi parfaitement naturel qu'ils aient le droit d'interdire la construction d'églises dans les pays musulmans.
Par contre les musulmans estiment qu'il ne serait pas du tout normal que les interdictions de construction qu'ils appliquent aux églises soient appliquées à leurs mosquées dans les pays non-musulmans...
C'est donc en vertu de ces « beaux » principes d'inégalité et de non-réciprocité que les musulmans estiment avoir le droit, et même le devoir, de construire une mosquée à Poitiers (86 - Vienne).

La construction d'une mosquée est toujours présentée comme un exemple parfait de relations harmonieuses entre musulmans et non-musulmans, alors qu'il s'agit en fait d'un exemple parfait où des non-musulmans se font magistralement blouser pour les deux raisons habituelles :

  1. la totale ignorance que les non-musulmans ont de l'islam
  2. la collaboration active du maire qui, sous des prétextes divers, ne cherche en fait qu'a gagner les voix des musulmans afin de conserver ce qu'il considère être "sa" mairie.

Et comme les français risquent de voir « accidentellement » brûler leur voiture, de se retrouver au tribunal sur l'accusation habituelle de « racisme », voire de « nazisme », ou d'être victimes d'une agression (voire d'une « Fatwa à la Redeker »...) « comme il en arrive tous les jours, on n'y peut rien ma brave dame... » s'ils osent dirent qu'ils ne veulent pas que l'on donne gratuitement (ou presque) aux musulmans des terrains que les français devraient, eux, payer au prix du marché s'ils voulaient les acheter, alors il n'y a personne qui ose parler pour s'opposer à la lente et sournoise islamisation progressive de la France, prélude à l'application de la charia en Europe d'ici quelques années.

Pourtant, il suffit de consulter (discrètement...) les statistiques de fréquentation du site internet d'un projet de mosquée pour constater qu'il n'y a pas grand monde intéréssé par ces projets : en moyenne il y a moins de 20 visiteurs par jour sur ce genre de sites...

Fréquentation du site présentant le projet de mosquée de Nantes
Résumé par mois
Mois Moyenne journalière Totaux mensuels
Hits Fichiers Pages Visites Sites Ko Visites Pages Fichiers Hits
Sep 2006 391 271 90 23 398 606.08 Mb 579 2258 6795 9778
Aou 2006 133 90 38 11 237 164.85 Mb 368 1199 2794 4131
Juil 2006 153 92 48 11 267 122.31 Mb 368 1516 2880 4763
Juin 2006 222 165 60 17 400 206.72 Mb 530 1806 4964 6660
Mai 2006 428 325 96 20 537 293.76 Mb 634 2998 10099 13270
Avr 2006 105 73 30 9 223 158.88 Mb 295 906 2208 3164
Mar 2006 143 91 38 8 202 130.67 Mb 274 1180 2839 4441
Fev 2006 76 46 21 7 126 73.71 Mb 208 604 1288 2137
Jan 2006 99 68 27 8 154 161.35 Mb 248 858 2128 3069
Dec 2005 112 85 33 8 170 108.70 Mb 263 1029 2656 3475
Nov 2005 148 106 40 11 172 111.78 Mb 331 1200 3181 4461
Oct 2005 248 172 57 12 296 110.76 Mb 393 1776 5360 7697
Totaux 2.20 Gb 4491 17330 47192 67046
Statistiques du site www.mosquee-arrahma.net
Période du résumé: 12 derniers mois. Généré le 26-Sep-2006 01:17 CEST
GEO-106FREE 20041001 Build 1 Copyright (c) 2004 MaxMind LLC All Rights Reserved
Mois précédents : Sep 2005 | Aou 2005 | Juil 2005 | Juin 2005 | Mai 2005 | Avr 2005 | Mar 2005 | Fev 2005

A titre de comparaison, le nombre de visiteurs du présent site, clairement anti-mosquées, est au minimum CENT FOIS supérieur : Nous totalisons en deux jours plus de visiteurs que le site du projet de mosquée ci-dessus n'en totalise en... un an ! (vous pouvez consulter nos statistiques en cliquant sur l'icone du compteur au bas des pages).
Le rapport de force est de façon absolument écrasante en faveur des anti-mosquées, c'est pourquoi il ne vous faut pas hésiter à manifester votre opposition en participant à l'action que nous vous proposons : vous pouvez atomiser les pro-mosquées de façon non-violente, par le seul poids de votre nombre. Pour l'instant... Car si vous ne faites rien, si vous laissez cette infime minorité agir, alors cette minorité agissante obtiendra des résultats, grandira, se renforcera et, un jour prochain (pas si lointain), sera suffisamment nombreuse et suffisamment forte pour décider de vous combattre conformément aux ordres du coran.

Et là, un des deux camps sera écrasé par l'autre mais cette fois dans la violence.
Dans l'intérêt de tous, mieux vaudrait éviter cela...

Rappelons à nos compatriotes musulmans les principes d'égalité et de réciprocité : s'ils refusent des droits aux autres religions alors il est normal que ces droits leurs soient refusés à eux car la France n'est pas une république islamique, n'a pas vocation à en devenir une et n'en deviendra pas une.

Les Européens ont accordé la construction de suffisamment de mosquées pour prouver qu'il n'y a aucune intolérance de la part des non-musulmans. Aux musulmans maintenant de montrer que eux aussi sont capables de cette même tolérance. S'ils ne le sont pas, il n'y a aucune raison pour continuer à leur accorder les droits qu'ils réclament pour eux au nom de l'égalité mais refusent obstinément aux autres au nom de l'islam.

Rappelons ces principes d'égalité et de réciprocité aussi aux non-musulmans qui ont tendance à les oublier, notamment aux hommes politiques qui accordent inconsidérement des permis de construire à des mosquées dans le seul but de grappiller quelques voix aux futures élections, sans se rendre compte qu'ils font ainsi en fait le lit de l'intolérance.
La mairie de Poitiers a choisi la voie de la collaboration avec l'islam :
- en votant une subvention de 150.000 euros pour la construction d'une mosquée sur sa commune :

La mairie de Poitiers a choisi la voie de la collaboration avec l'islam en votant une subvention de 150.000 euros pour la construction d'une mosquée sur sa commune
Délibération du Conseil Municipal de Poitiers du 31 mars 2006

- En sachant parfaitement que cela constituait une subvention déguisée totalement illégale au regard de la loi de 1905 sur la séparation de l'église et de l'état, allant jusqu'a affirmer publiquement vouloir délibéremment contourner la loi :

Jacques SANTOT, maire de poitiers, devient renégat en proclamant publiquement être désormais prêt à contourner sciemment la loi française interdisant de reconnaître et de subventionner les religions, dont celle des musulmans
Centre Presse, 3 avril 2006

Procurez-vous de redoutables cartes postales (des cartes toutes identiques ou toutes différentes, à votre convenance. Vous pouvez aussi n'envoyez qu'une seule carte : l'important c'est de participer, comme disait le français qui a fondé les jeux Olympiques modernes) et envoyez le message suivant…

Cathédrale interdite
à La Mecque et à Médine,
musulmans tous d'accord
donc pas de mosquée
pour les musulmans
de Poitiers
…aux adresses suivantes :
ASSOCIATION DES MUSULMANS DE POITIERS
1, rue Guillaume Le Troubadour*
86000 Poitiers

Pour tracer vite et bien le croissant islamique :
dessiner un croissant islamique avec une pièce de 2 euros et une pièce de 5 cents

…et envoyez le message suivant aux Néo-collabos…

carte pour les Néo-collabos
Choisissez parmi les membres du conseil municipal de Poitiers celui ou celle à qui vous souhaitez faire connaître votre opinion.
[Madame/Monsieur Nom Prénom]
Hôtel de Ville *
BP 569
86021 Poitiers Cedex

Afin qu'ils sachent ce qu'est vraiment l'islam, et que personne ne puisse dire « On ne savait pas... », les internautes disposant d'une imprimante peuvent envoyer en plus (avec leur carte ou à la place de celle-ci, sous enveloppe) une présentation synthétique de l'islam (PDF, recto-verso) qui présente clairement ce qu'est le coran, qui était Mahomet et ce que sont réellement les principes musulmans qui en découlent.
Un timbre "20 grammes" permet d'envoyer soit une carte postale seule, soit, sous enveloppe, une carte + une feuille, ou bien deux feuilles.

Qu'ils se rappellent dans quel pays ils sont !

2/ Information aux Néo-Francs

blason du futur califat de Poitiers

Pour agir efficacement contre la construction des mosquées, il est préférable d'agir tant que la mosquée en est encore au stade de projet. C'est pour l'instant encore le cas concernant la grande mosquée de Poitiers.

L'historique du projet de mosquée comporte tous les éléments nécessaires pour lancer une action "chirurgicale" d'information des riverains. A eux ensuite (on ne peut pas le faire à leur place...) de faire échouer ce projet.

Nous allons donc appliquer (ou plutôt VOUS, internautes qui lisez ces lignes, allez appliquer) la méthode de lutte dont la stratégie a été exposée en détail dans le premier article de la série Action contre la mosquée de....

Envoyons aux Néo-Francs concernés par ce projet de mosquée l'information qui leur manque pour qu'ils sachent ce qu'est le coran, qui était Mahomet et ce qu'est vraiment l'islam afin que ces Néo-Francs puissent mesurer clairement le danger qui les menace :

Le tract presentation_islam.pdf est un argumentaire exposant les dangers de l'islam, en une page recto-verso, déjà largement distribué, revu et corrigé par d'éminents islamologues. On peut l'imprimer soi-même et l'envoyer par la poste. De plus il est auto-reproductible en numérique par le destinataire car il comporte sa propre adresse internet où le télécharger. Donc quiconque le recevra pourra à son tour le distribuer, tant en l'imprimant qu'en l'envoyant par internet.

Le service pages blanches de l'annuaire PagesJaunes permet d'obtenir les noms et adresses de tous les Néo-Francs.

La mosquée (ne) se situe(ra pas) rue de la vincenderie, Poitiers 86000 France

extrait de Centre Presse, 20 avril 2006

La requète suivante (n'indiquant que le nom de la rue et le nom de la ville) :

recherche sur annuaire

nous donne la liste de tous les Néo-Francs de la rue

résultat de la recherche

Pour déterminer les autres rues du quartier, on clique sur l'un des liens "plan" qui se trouve sous les noms, ce qui nous donne :

plan poitiers. Cliquer pour agrandir

On peut activer la vue aérienne du plan ou consulter directement la carte sur d'autres sytèmes de cartographie : voir le Plan Google ou la carte ViaMichelin

On note les rues du quartier à informer :
Rue de la vincenderie, Rue du Planty, Rue des Quatre Cyprès, Avenue de l'Europe, Rue Abel Tassin, Rue des Canaris, Avenue des Amandiers Etc...
Vous pouvez choisir des rues relativement éloignées du terrain à condition qu'elles présentent une grande densité d'habitations (zone pavillonnaire ou HLM) ceci afin que votre tract ait un maximum de chance d'être redistribué à des voisins par celui qui le recevra.

Ensuite on revient sur les pages blanches de l'annuaire PagesJaunes et on cherche tous les Néo-Francs d'UNE rue, UNE seule rue.
Comme précédemment, on trouvera ces noms et adresse listés par rue en n'indiquant que le nom d'une rue et le nom de la ville : dans ce cas l'annuaire vous donne la liste de tous les Néo-Francs de la rue

Rappelez-vous, vous n'êtes pas seul : des dizaines ou des centaines d'autres internautes vont faire comme vous, jour après jour, donc vous n'avez pas besoin d'envoyer des tonnes de tracts dans toutes les rues (vous pouvez le faire si vous voulez, cependant...). Par conséquent, choisissez simplement UNE rue, au hasard.
Par la magie du hasard, vu le grand nombre d'internautes, il y en aura à peu près autant qui choisiront chaque rue.

Une fois votre rue choisie, vous n'avez plus qu'a choisir UN riverain dans la liste et lui envoyer le tract dans une bête enveloppe timbrée avec un bête timbre.
Quel riverain choisir ? "au hasard" : choisir le riverain dont le numéro dans la rue est identique (ou le plus proche) du numéro dans la rue de votre propre adresse.
Vous n'avez pas de numéro de rue pour votre adresse ?
Choisissez un nom de famille avec la même initiale que le votre.
Les internautes vont chacun expédier un tract à un riverain et le hasard du chaos des grands nombres va faire que, globalement :

- très peu de riverains recevront plusieurs tracts,

- très peu de riverains ne recevront aucun tract

- et la grande majorité des riverains recevront au moins un tract.

Tous les riverains qui recevront un tract en parleront autour d'eux, tant à leurs voisins qui eux aussi l'auront reçu qu'a ceux qui ne l'auront pas reçu. Bref, le tract va faire le tour du quartier.
Comme il contient sa propre référence numérique, il va aussi instantanément se diffuser par courriels.
Puis les riverains en parleront aux politiques et, de fil en aiguille, étant bien informés, les riverains organiseront eux-même la résistance.

Etant donné que les riverains vont recevoir des tracts en provenance de toute la France, voire de toute l'Europe et du reste de la planète (par les internautes qui sont à l'étranger) nul doute que ces riverains vont se sentir le vent en poupe, surtout face à des musulmans qui vont pitoyablement s'effondrer quand ils devront affronter les salves de questions suscitées par le tract, questions qui ne manqueront pas de leur être posées.
Et à laquelle ils ne pourront pas répondre sans tomber le masque !

Pour bien enfoncer le clou :

Dans le cas présent, le chantier n'est pas encore démarré et de nombreux riverains ne sont probablement pas encore au courant de ce projet de mosquée (les pauvres, quand ils vont savoir, ça va être dur pour eux, mais bon, il faut en passer par là...)

Donc il faut, en plus du tract, imprimer et joindre les deux premières pages du présent article, (= une feuille recto-verso.), sinon le riverain, pas au courant de cette histoire de mosquée, ne comprendra pas pourquoi diable un "fasciste" inconnu lui envoi un tract "islamophobe" !

Avec le tract + l'article lui signalant que, bientôt, il va se faire bercer par les jérémiades d'un muezzin (pour l'instant, en France, c'est interdit mais...) voir sa bicoque perdre 50% de sa valeur et les stationnements saturés le vendredi, soyez assuré que le riverain va se réveiller, par le plus pur des égoïsmes bien placé !

3/ Information aux associations

blason de la ville islamique de Poitiers Sur le site www.toutpourlesassociations.com, le formulaire de Recherche Avancée du site permet de trouver la liste des associations d'une ville en indiquant simplement son code postal. Celui de Poitiers est 86000.
Pour ce code postal, le site propose plus de 1000 associations (à Poitiers et dans ses environs).
Les 49 premières pages (au bas de l'écran, numérotées de 00 à 48) sont les associations de Poitiers même.

Choisissez une page parmi les 49, choisissez une association sur la page, cliquez dessus et vous en obtiendrez l'adresse. Il ne vous restera plus qu'a leur envoyer, comme précédemment, un tract d'information recto-verso + les deux premières pages du présent article (= une feuille recto-verso).
Pour assurer une répartition aléatoire des envois (il ne faut pas envoyer tous les tracts à la même association...), choisissez une page en fonction des minutes indiquées par l'horloge de votre ordinateur. Au delà de 49... le choix de la page vous appartient !

4/ Information aux représentants des différents cultes

blason de la ville islamique de Poitiers

Chrétien catholique, protestant, orthodoxe... Juif, Boudhiste, athée...

Il convient de distinguer deux catégories de représentants : ceux qui sont au contact de la population et les représentants officiels. Il est nécessaire d'informer les deux catégories. N'informer que ceux au contact de la population n'aurait que peu, voire aucune, influence sur les représentants officiels, n'informer que les représentants officiels présenterait le risque de voir cette information éventuellement censurée par dogmatisme et volonté de "politiquement correct". Si les deux catégories sont informées, aucune ne peut feindre d'ignorer que l'autre est au courant donc les deux sont obligés de tenir compte de l'information.
Choisissez une religion et envoyez à l'un de ses représentants, au choix (officiel ou pas), comme précédemment, un tract d'information recto-verso + les deux premières pages du présent article (= une feuille recto-verso).

Représentants au contact de la population :
Vous trouverez la liste pour tous les cultes à Poitiers sur la page :
http://www.tourisme-poitiers.fr/article.php3?id_article=109&id_secteur=37.
Pour les représentants de l'église Catholique sur le secteur du projet de mosquée, vous pouvez éventuellement envoyer à la place (ou en plus...) une redoutable carte postale.

Représentants officiels :
Ce sont les membres du groupe des rencontres Inter-religieuses de Poitiers.
Jacques Mergui, président de la communauté juive de Poitiers, le pasteur Mino Randria, de l'Eglise réformée, le père Philippe Maillard, de l'Eglise orthodoxe, et Mgr Albert Rouet, archevêque de Poitiers.

SOCIETE - CULTURE - Table ronde sur le dialogue interculturel avec les représentants locaux des catholiques, des protestants, des orthodoxes, des juifs et des musulmans
Les religions s’entendent
Comment favoriser le dialogue interculturel ? La mairie de Poitiers a posé la question aux différents représentants locaux des grandes religions.
Une première, hier soir, à la mairie de Poitiers. A la même tribune, Mgr Rouet archevêque de Poitiers, le pasteur Mino Randria (Eglise protestante), le père Philippe Maillard (Eglise orthodoxe), Ali Zazou, représentant de l’imam de Poitiers (islam) et Jacques Mergui, président de la communauté juive
Source : http://www.centre-presse.fr/imprimer.php3?id_article=16886

1er Avril : 19ème rencontre Inter-religieuse de Poitiers 
La 19ème renconte inter-religieuse aura lieu cette année le samedi 1er avril de 14 h 30 à 18 h au Lycée St Jacques de Compostelle à Poitiers, autour du thème le rite dans mon rapport à Dieu et à l'homme. Elle rassemblera Boubaker el Hadj Amor, imam à Poitiers, Jacques Mergui, président de la communauté juive de Poitiers, le pasteur Mino Randria, de l'Eglise réformée et Mgr Albert Rouet, archevêque de Poitiers. Au programme : Exposés, ateliers de discussion et d'échanges, verre de l'amitié. Vous y êtes tous cordialement invités.
Source : http://www.diocese-poitiers.com.fr/communication/Archives mars/Actumars06.html

Bouddhiste

Voir la page POITOU-CHARENTES de l'annuaire du Bouddhisme.

Athée

Sur la carte des fédérations de l'Association la Libre Pensée, cliquer sur la Vienne.

position de la Vienne en France

L'un des buts de cette association est de faire respecter la loi de 1905 sur la séparation de l'église et de l'état.
Vous pouvez donc signaler à la fédération locale que la mairie de Poitiers a voté une subvention de 150.000 euros à une association musulmane pour construire une mosquée, ce qui est totalement illégal au regard de la loi de 1905 sur la séparation de l'église et de l'état.

EN PLUS de votre action d'information à la population par tractage postal, vous pouvez aussi informer les habitants par courriel. Vous trouverez les courriels des habitants d'une localité sur les pages blanches de l'annuaire du téléphone http://www.pagesjaunes.fr. Passer en revue les rues (voir les sites de cartographie ci-dessus) en n'indiquant QUE le nom de la rue et le nom de la localité. Vous remarquerez que l'annuaire indique parfois le courriel de certains abonnés en plus de leur numéro de téléphone.
Vous pouvez aussi faire sur un moteur de recherche la requête : ville "@votre-fournisseur-internet" (par exemple : poitiers "@nawadoo.fr")
Pour envoyer vos messages en toute sécurité, vous pouvez passer par un service d'envoi anonyme de courriels comme par exemple http://anonymouse.org/anonemail.html
Ce service impose une minute d'attente entre deux envois de messages afin d'éviter les envois de masse, ce qui n'est pas génant car il faut souvent plus d'une minute pour trouver un courriel.

Suggestion de message (auto-référent)
Sujet : Rue de la Vincenderie à Poitiers
Le permis de construire la grande mosquée de
Poitiers a été accordé le 3 octobre 2003 pour
un bâtiment de 576m2 sur un terrain de 7.678 m2
entre la rue de la Vincenderie et la voie ferrée.
Informons le conseil municipal de Poitiers de ce qu'est
réellement l'islam afin qu'ils ne puissent pas dire
plus tard "On ne savait pas..." :
http://www.coranix.org/action/neo_poitiers.htm
Ce message vous a été envoyé par le service d'envoi anonyme
http://anonymouse.org/anonemail.html
Vous pouvez le faire suivre par ce même service afin
d'informer en toute sécurité d'autres habitants
de votre localité.

Internautes, continuez à nous fournir vos informations pour lancer des action similaires contre tous les projets de mosquées. Mâchez-nous le travail en nous fournissant toutes les informations : liens, adresses, scan d'articles etc... afin que nous n'ayons qu'a composer un article et non pas à collecter l'information PLUS composer l'article.

Pour l'heure, internautes planqués derrière vos claviers, résistants de France, d'Europe et d'ailleurs : A l'assaut !
Choisissez une rue riveraine, un riverain, une association, un représentant d'une religion, imprimez le tract + l'article, enveloppez, timbrez et postez.
C'est pas plus compliqué que ça.
Et vous pouvez être assuré que vous allez faire mouche à tous les coups.

  page précédente