Chape de plomb - Dhimmitude - Invasion - Islamisation Actions

Pas de mosquée à Alfortville !

Le Maire (UM)PS René ROUQUET fait construire un "équipement de quartier" à Alfortville... exclusivement réservée aux musulmans en tant que mosquée.

Les manoeuvres de René ROUQUET sont typiques du projet d'islamisation rampante que l'UMPS cherche à imposer en France. Puisque les Français ne veulent ni des mosquées, ni de l'islam, c'est que les français sont des imbéciles (par définition, pour l'UMPS) donc il faut imposer l'islamisation de la France par traîtrise pour mettre les Français devant le fait accompli irréversible. Pour les élus UMPS, peu importent les conséquences de leurs actes tant qu'ils restent au pouvoir. Et pour cela, non seulement ils sont prêts à lécher les babouches des musulmans, mais ils sont prêts à bien plus si affinités.
Dans le cas d'Alfortville, la municipalité a décidé d'elle même de construire une mosquée (à plus de 700.000 euros d'argent public, plus de 4 millions et demi de francs...) pour en faire cadeau aux musulmans. Officiellement, c'est pour "l'égalité". Voilà donc des médecins qui répandent la peste (avec l'argent public) là où elle n'a pas encore réussi à sévir, tout en expliquant aux futures victimes que c'est pour être à "égalité" avec les pestiférés ! Comme à Sainte Geneviève de Bois, comme à Montpellier, décision déclarée illégale par le tribunal administratif. Les maires se disent simplement qu'en mentant aux citoyens, personne ne s'apercevra de quoi que ce soit et que donc ils n'ont pas à respecter la loi.
Fantasme rââââciste d'extrêêêêmeuuu droâteuuu ?
Que nenni, il suffit de consulter l'historique de ce projet de mosquée sur le site http://alfortvilleconf.canalblog.com/archives/2006/10/30/3034302.html

La mosquée est actuellement en construction, rue de Nice, mais pour cacher que c'en est une, le permis de construire proclame le mensonge officiel de construction d'un "équipement de quartier".

Mais que se passe-t-il dans leur tête, à ces élus UMPS ?

Ils sont morts de trouille...

Et ils ont bien raison, sauf qu'ils se trompent de cause. C'est de la réaction des Français dont ils devraient avoir peur, et pas seulement à cause des élections, car il n'y a nul besoin d'être musulman ou assimilé pour se livrer à des exactions. Pour l'instant ce ne sont que des têtes de porcs qui, de loin en loin, balisent certains chantiers de mosquée, comme à Belfort. La révolution de 1789 a cependant montré que, de proche en proche, ce pouvait être d'autres têtes de cochons n'ayant pas balisé à temps, qui, au final, pouvaient servir de décoration.

Il convient de rappeler que nous sommes en démocratie, pas en islamocratie. C'est la majorité qui commande, pas trois pelés barbus en chemise et bonnet de nuit dont une bonne part n'a même pas la nationalité française ou ne baragouine qu'à peine notre idiome.

Pas de mosquée à Alfortville !

C'est clair ? Pigé ? Compris ? Percuté ? Si t'as pas les moyens de rouler en Rolls ou en Ferrari, tu roules en 206 ou en Clio. Si t'as pas les moyens de construire une mosquée, tu pries dans ton garage ou dans ta cave. Mais tu dilapides pas l'argent public pour des Rolls ni des mosquées !

Oh Zélites républicaines, il vaudrait mieux pour vous que ce soit clairpigé si vous voulez conserver vos mandats et la tête tiède, parce que les Français NE VEULENT PAS DE MOSQUEES.

Et ils ont raison : dans ces temples à la gloire de l'assassin "anti-sioniste" pédo-pillard Mahomet, l'imam de service ne peut PAS s'opposer à toutes les coraneries dont l'insondable stupidité est inaccessible à votre imagination occidentale !

Un gardien du dogme mahométan ne PEUT PAS, ne VEUT PAS, ne VOUDRA JAMAIS renier le "beau modèle" Mahomet et son Coran, vu que justement ce sont les fondements de son dogme !

Au mieux, vous n'obtiendrez d'un encoranné en chef qu'un sursis (un "moratoire" dirait frère Tarik Ramadan...) : le temps, aussi longtemps que nécessaire (une, deux générations, un siècle s'il le faut) que soient réunies les conditions favorables pour qu'un gardien du dogme (lui, ou un autre enturbanné de la même eau, peu lui importe) puisse précher le déclenchement du Jihad en toute impunité selon le saint principe énoncé dans le saint coran, sourate 47 [XLVII] verset 35 [37]) : Ne montrez point de lâcheté, et n'appelez point les infidèles à la paix quand vous leur êtes supérieurs, et que Dieu est avec vous ; il ne vous privera point du prix de vos œuvres..

Elus de banlieues, au lieu d'agir comme des irresponsables et de prendre des décisions ahurissantes, lisez donc le Coran et la biographie de Mahomet, ou bien le livre La psychologie du Musulman, d'André Servier (sur http://islam.romandie.com).
Peut-être qu'après ça vous comprendrez ce à quoi vous êtes réellement confrontés.
Parce qu'il est devenu clair comme le soleil à midi que vous êtes complètement à côté de la plaque, que vous ne comprenez plus RIEN à la situation et que vous faites... n'importe quoi !

Pas de mosquée à Alfortville. Pour l'instant, c'est exprimé par courrier, mais vous auriez tout intérêt, comme expliqué précédemment, à oublier le tour de cochon que vous envisagez de jouer à vos administrés. Le jour où les Français vous exprimeront cela autrement que par courrier ou franco de porc, vous n'aurez plus personne à qui vous plaindre de n'avoir pas été averti, et d'ailleurs pas un français ne vous plaindra, par conséquent :
Tenez-vous le pour dit !.

Alfortville étant en phase de régression Mahométane par la tête, il ne faut vraiment pas compter qu'ils aient de la considération pour un courrier internet (sauf traque de l'expéditeur afin de le harceler judiciairement pour "rââââcisme"...)
Donc imprimanteimprimez cet article (un recto-verso) et envoyez-le à l'un des élus d'Alfortville, au choix, parmi les adjoints au maire ou les Conseillers Municipaux : Mairie, Place François Mitterrand - 94140 Alfortville
Vous pouvez éventuellement y joindre l'argumentaire recto-verso de présentation de l'islam.
Il faut aussi, et surtout, informer les riverains de ce projet de mosquée : vous trouverez les rues riveraines de la rue de Nice sur le plan Google ou le plan ViaMichelin. Vous trouverez les noms et adresses des habitants de ces rues sur les pages blanches de l'annuaire en n'indiquant QUE le nom de la rue et le nom de la localité. Choisissez une rue riveraine au hasard, choisissez au hasard dans l'annuaire un habitant de cette rue et envoyez lui cet article plus l'argumentaire.

Chico Ray
chicoray@bigfoot.com

Retour aux archives