Chape de plomb Erreurs de casting

Censure d'amour, de tolérance et de paix

France-Soir est distribué au Maroc et en Tunisie. Sauf quand il est interdit pour raison de tolérance...

Caricatures de Mahomet : le Maroc justifie l'interdiction de « France Soir »
mercredi [01/02/2006 23:11]

RABAT (AP) -- Le ministère marocain de la Communication a justifié mercredi soir l'absence du quotidien « France Soir » dans les kiosques au Maroc en raison de la publication de « caricatures du prophète Sidna Mohammed sous des prétextes fallacieux de défense de la liberté de la presse », indique un communiqué reçu par l'Associated Press.

L'édition du mercredi 1er février du journal français a été interdite d'entrée sur le territoire marocain, « sur décision du ministre de la Communication (Nabil Benabdallah), conformément aux dispositions de l'article 29 du Code de la presse et de l'édition, en raison de leur caractère intentionnellement outrageant à la personne du Prophète, et du fait qu'elles représentent une provocation patente et gratuite pour les croyances des musulmans », précise le communiqué.

« France Soir » avait publié dans son édition de mercredi l'ensemble des caricatures parues fin septembre dans le journal conservateur danois « Jyllands-Posten ».

La direction du quotidien français a expliqué ce choix « non par goût gratuit de la provocation, mais parce qu'elles constituent l'objet d'une controverse d'ampleur mondiale qui n'a rien de moins pour enjeu que l'équilibre et les limites mutuelles, en démocratie, entre le respect des croyances religieuses et la liberté d'expression ».

La publication de ces caricatures dans plusieurs journaux européens a été condamnée au Maroc par le Conseil supérieur des oulémas (leaders religieux), rappelant que « les croyances du Musulman ne sauraient tolérer une quelconque atteinte, si minime soit-elle, à leur endroit ».

Plusieurs organisations islamistes marocaines ont appelé à manifester le 3 février prochain devant le Parlement à Rabat, pour protester contre la publication de portraits satiriques du prophète Mahomet.

Parmi les signataires de l'appel à manifester figurent la plus importante organisation islamiste marocaine, Al Adl Wal Ihsane (Justice et bienfaisance), le mouvement dirigé par le cheikh Abdessalam Yassine, ainsi que le Mouvement unification et réforme (MUR), proche du Parti de la justice et du développement (42 députés au Parlement). AP


Pour ne pas être en reste, nos amis pacifiques et tolérants du site internet Marocain http://www.bladi.net/ ont censuré le forum de discussion http://www.bladi.net/forum/58106-carricature-sidna-mohamed-danemark.html qui donnait un lien vers notre article présentant les caricatures de Mahomet, le prophète de la religion la plus tolérante du monde...


1er février 22:02
Caricatures du prophète Mahomet : le journal « France-Soir » saisi à Tunis

TUNIS (AP) - Les autorités tunisiennes ont saisi mercredi le numéro du quotidien parisien « France-Soir » en date du 1er février, qui reproduit les caricatures jugées blasphématoires du prophète Mahomet, a-t-on appris de source officielle à Tunis.

Selon l'agence de presse TAP, cette décision a été prise par le ministre tunisien de l'Intérieur et du Développement local, Rafik Belhaj Kacem, « en application des dispositions du Code de la presse », en raison du « contenu offensant pour les musulmans et outrageant pour la noble personne du prophète ».

C'est la première réaction officielle enregistrée en Tunisie depuis l'éclatement au Danemark de cette affaire qui a suscité une vague de protestations et de réactions indignées dans le monde arabo-musulman.

De leur côté, les institutions de la société civile, partis politiques et associations confondus, ont jusqu'ici observé le mutisme sur cette affaire.

Seule la presse tunisienne s'en est faite l'écho ces derniers jours. Sous le titre « les images de la haine » , le journal « Le Quotidien » qualifie ces caricatures d' »acte de provocation gratuit ». Il ajoute qu'il s'agit là de « pratiques bassement commerciales de certains médias occidentaux en quête de sensationalisme ».

Les caricatures litigieuses, au nombre d'une douzaine, ont été publiées le 30 septembre par le quotidien danois « Jyllands-Posten » et ce mois-ci par un journal norvégien. Sur l'une d'elles, Mahomet porte un turban en forme de bombe dont la mèche est allumée. AP

Dessin à la Une du France-Soir censuré - 22.5 ko
Dessin à la Une du France-Soir censuré

Chico Ray
chicoray@bigfoot.com

Retour aux archives