Humour Coraneries

Les musulmonautes

Comment concilier prières musulmanes et apesanteur ?

BANGI, Malaisie (Reuters) - Les autorités malaisiennes ont organisé un colloque réunissant pendant 48 heures des experts scientifiques et des oulémas pour tenter de concilier ferveur religieuse et voyage dans l'espace.

[2006-04-26 14:25]

Concrètement, il s'agit de trouver des solutions à des problèmes épineux - comment un cosmonaute peut-il faire ses cinq prières quotidiennes, trouver la direction de La Mecque ou faire ses dévotions dans l'apesanteur ?

Le problème est d'acuité pour la Malaisie, un pays majoritairement musulman qui doit envoyer en octobre 2007 un cosmonaute dans l'espace à bord d'un vaisseau Soyouz russe. Sur les quatre candidats présélectionnés, trois sont musulmans. Le programme d'entraînement débutera après le choix de deux candidats en mai.

L'un des participants au colloque de Bangi, le professeur Zainol Abidin Badul Rashid, qui enseigne les sciences de l'espace à l'université nationale de Malaisie, a mis au point un logiciel permettant de calculer les temps de prière et de donner la direction de La Mecque une fois la position du vaisseau spatial entrée dans le système.

Le chercheur espère, après avoir obtenu le feu vert des religieux, pouvoir mettre gracieusement sur le marché de l'internet son logiciel à partir de 2007.

Autres difficultés : comment faire les ablutions rituelles avant de prier et comment s'agenouiller dans l'apesanteur ?

Pendant le symposium, des experts religieux ont ainsi proposé l'usage de kleenex pour se laver, ou la prière assis avec la ceinture de sécurité.

On ne devrait pas désigner les adeptes de l'islam par le qualificatif de "musulmans" ni même par celui de "mahométans", non, on devrait les appeler les connaunotes tant l'exploration de l'islam s'apparente à l'exploration d'un espace qui semble bien tout aussi infini que celui interstellaire, à savoir l'espace sans fin de la connerie humaine...

Chico Ray
chicoray@bigfoot.com

Retour aux archives