Résistance Actions

Les pétitions sur internet...

...cela pourrait devenir redoutable si...

Le résultat d'une pétition c'est le plus souvent comme sur la photo suivante : toutes les signatures au caniveau (ou à la poubelle) d'un coup.

Circulez, y'a rien à voir...

La photo ci-dessus provient de la page...

http://www.pcinpact.com/actu/news/29352-Matignon-se-verrouille-face-a-Richard-Stallm.htm

...relatant le total échec de la pétition de Richard Stallman (le pape du logiciel libre) contre le projet de loi DADVSI.

165.000 pétitionnaires au caniveau...

Je prend cette pétition comme exemple parce qu'elle a fait l'objet de cette photo emblématique mais il en a été de même pour des centaines d'autres pétitions électroniques, et il en sera de même pour l'immense majorité de toutes les autres.

Les exceptions confirment la rêgle, comme un gagnant au loto confirme que des millions de personnes ont perdu.

Ceux à qui la pétition de Richard Stallman était destinée n'en ont rien voulu savoir et ne s'en sont occupés que deux minutes, le temps d'ordonner aux CRS (en haut à droite sur la photo) de virer tous le monde.
30 secondes plus tard, ces destinataires avaient tout oublié de la pétition et de ses 165.000 pétitionnaires.

Inutiles les pétitions sur internet ?
Disons plutôt "inutiles les pétitions UNIQUEMENT sur internet"

En effet, OBSERVONS que s'il y avait eu 165.000 lettres expédiées à Matignon, cela aurait donné les chiffres suivants :

Temps pour la récolte des signatures : de début décembre 2005 à début juin 2006, soit 6 mois, soit 6x30 =180 jours soit 165.000 / 180 = 916 signatures par jour (incluant les week-end)

Si cela avait été des lettres envoyées à Matignon, cela aurait donné en gros 1000 lettres à traiter PAR JOUR travaillé.

A raison de 20 secondes pour ouvrir une enveloppe, jeter un oeil au courrier et décider soit de le mettre sur un tas soit à la poubelle cela fait 3 lettres à la minute soit 1000 / 3 = 333 minutes, soit 333 / 60 = quasiment 6 heures de travail PAR JOUR !
Donc une personne à plein temps tous les jours pendant 6 mois...

Là, cela aurait commencé à être sérieusement parlant pour le destinataire.
A la limite, ce n'est pas un problème : il embauche un intérimaire. Notons que cela génère un emploi !

Mais ce n'est pas tout : c'est encore plus parlant si on regarde concrètement ce que 165.000 lettres donnent du point de vue du volume de papier généré.

Si on suppose qu'une lettre c'est une enveloppe + une feuille, alors 165.000 lettres c'est 165.000 enveloppes + 165.000 feuilles

J'ai récemment acheté un bloc de 100 enveloppes : le paquet fait 4 cm de hauteur.
J'ai une ramette neuve de 500 feuilles de papier : elle fait 5 cm de hauteur, donc 100 feuilles = 1cm

165.000 enveloppes = (165.000 / 100) x 4 cm = 1650x4=6600 cm = 66 mètres.
Déjà, rien que les enveloppes, ça fait dans la corbeille à papier une pile de SOIXANTE SIX METRES de haut...

Passons aux feuilles :
165.000 enveloppes = (165.000 / 100) x 1 cm = 1650 cm = 16 mètres et 50 centimètres. Si on met toutes les lettres dans un dossier, ça fait un dossier de plus de 16 mètres de haut...

Le tas total de papier à manipuler dépasse les 80 mètres de hauteur !

Outre le temps passé à ouvrir et classer les lettres, le volume de courrier à manipuler devient un problème pour le destinataire, qui (et c'est LA que c'est drôle !) ne peut absolument PAS empécher les lettres d'arriver, tous les jours, et il est obligé d'ouvrir TOUTES les lettres pour savoir ce qu'elles contiennent, même s'il veut finalement mettre le contenu à la poubelle.
(D'où la nécessité de NE PAS indiquer l'objet du courrier dans l'adresse d'envoi... pour contraindre le destinataire à ouvrir l'enveloppe)

Donc même si un ministre ne veut pas entendre parler d'une pétition, il va en entendre parler du simple fait que cela génèrera des problèmes dans son service, problèmes de place, de temps pour ouvrir les lettres, pour les classer ou même les mettre directement à la poubelle !

Tandis qu'un rouleau de signatures, aussi long soit-il, ne provoque STRICTEMENT AUCUN PROBLEME.
Il suffit de donner ordre de virer le porteur du rouleau comme un pouilleux et c'est terminé, la pétition n'a AUCUN effet.

Conclusion ?
Signer une pétition sur internet ne peut pas (sauf exception du genre gagner au loto) avoir d'influence sur les hommes politiques, et plus généralement ne peut pas avoir d'influence sur les personne ayant un pouvoir de décision, car ces personnes n'agissent que pour s'occuper des problèmes qui les intéressent EUX.

Et ce qui les intéresse EUX c'est de ne pas avoir de problèmes.

Donc si une pétition génère des problèmes pour EUX, ils vont s'en occuper, simplement pour supprimer ce qu'ils considèrent comme un problème gênant pour EUX.

Ils seront alors très intéressés par les solutions proposées par les organisateurs de la pétition car en adoptant les solutions proposés par ces gens, cela leur permettra de supprimer le problème en supprimant la SOURCE du problème.
Accessoirement, cela leur permettra éventuellement de récolter la gloire d'avoir pris de bonnes décisions ou d'avoir évité de prendre de mauvaises décisions si les organisateurs de la pétition ont raison, mais c'est secondaire.

C'est pour cela que les grèves, et bien plus encore les émeutes urbaines incendiaires de type ramadan 2005, ont une influence politique tandis que l'expression pacifique et démocratique via une pétition électronique n'a aucun poids.

Pour qu'une pétition soit efficace, il faut que chaque signataire envoie sa pétition par courrier postal DIRECTEMENT au destinataire afin de provoquer une gène chez ce destinataire.

Video Amnesty International
http://fr.youtube.com/watch?v=WSdlw3NQvkg

La signature électronique ne doit servir qu'a comptabiliser les envois par la poste.

Internet doit servir à simplifier l'envoi de courrier POSTAL en proposant un ou plusieurs modèles de lettres qu'il suffit d'imprimer directement depuis le navigateur (Fichier > Imprimer... ou Ctrl+P) et de signer.

Les plus motivés peuvent toujours rédiger leur propre lettre s'ils le veulent.

Vous connaissez une pétition électronique Lambda que vous aimeriez signer ? Au lieu de la signer inutilement sur internet, imprimez le présent article (recto-verso + recto) puis imprimez la pétition Lambda sur le dernier verso resté vierge, (ce qui vous donne deux feuilles : 1 recto-verso + 1 recto-verso) et envoyez le tout à l'adresse des organisateurs de la pétition.
S'ils ne sont pas assez malins pour comprendre et modifier leur pétition, ils ne méritent pas que vous les aidiez en signant sur internet.

Ezdanitof &

Chico Ray
chicoray@bigfoot.com

Retour aux archives