Le Koran

traduction, précédée d'un abrégé de la vie de Mahomet et accompagnée de notes

Le koran, traduction de Savary, recto Le koran, traduction de Savary, page de garde

"Le Koran, traduction, précédée d'un abrégé de la vie de Mahomet et accompagnée de notes" a été publié par Savary en 1751. (Texte libre de droits)
Exemplaire de la réédition de 1960 aux éditions Garnier, collection "classiques Garnier".

On notera qu'en 1960, tout comme en 1751, l'auteur du coran est clairement identifié par le traducteur : il s'agit de Mahomet.
De nos jours, plus aucun éditeur ne se risquerait à publier une traduction du coran désignant Mahomet comme auteur, cela par crainte des réactions de la communauté musulmane pour qui l'auteur du coran est Allah-lui-même-en-personne-personnellement.

Le koran
Traduit de l'arabe
et accompagné de notes
Abrégé de la vie de Mahomet
tiré des meilleurs auteurs arabes
et des traductions authentiques de la Sonna

Morale de Mahometavertissement : je n'ai recueilli dans cet abrégé que la morale la pluspure de Mahomet, j'en ai élagué tout ce qui respire l'erreur et le fanatisme : on n'y trouvera que des pensées propres à élever l'âme, & à rappeler à l'homme ses devoirs envers la Divinité, envers soi-même, & envers ses semblablesEn 1784, Savary a publié (à Paris, Chez Lamy, Libraire, Quai des Augustins, mais aussi en 1786 à Dresde, chez les Frères Walther) un intéressant abrégé du coran, ouvrage directement dérivé de sa traduction et intitulé MORALE DE MAHOMET.
Voici quelle fut sa méthode telle qu'il l'expose dans l'Avertissement en introduction de son abrégé :
« Je n'ai recueilli dans cet abrégé que la morale la plus pure de Mahomet. J'en ai élagué tout ce qui respire l'erreur ou le fanatisme : on n'y trouvera que des pensées propres à élever l'âme, & à rappeler à l'homme ses devoirs envers la Divinité, envers soi-même, & envers ses semblables »
L'édition de 1883 du coran de Savary fait 533 pages
L'abrégé ne fait plus que... 55 pages seulement !
Si on élimine du coran les versets qui respirent l'erreur (par rapport à la bible et à la morale Chrétienne) et les versets qui respirent le fanatisme, c'est à dire les versets contraires aux valeurs occidentales, alors il faut éliminer plus de 85% des versets du coran !
On mesure à quel point le gouffre est profond entre la civilisation musulmane et la civilisation occidentale quand on constate que 85% des bases de la civilisation musulmane sont contraires aux bases de la civilisation occidentale !
Pour rendre l'islam compatible avec l'occident, les musulmans devraient se résoudre à rayer de leur coran l'immense majorité de ses versets. Quand on sait que selon l'islam le moindre verset du coran est un ordre direct de Dieu, et, lu en Arabe, est le son direct des paroles de Dieu, on voit clairement que l'adaptation de l'islam à l'occident est une mission impossible.
Entre occident et islam il ne peut pas y avoir assimilation de l'un par l'autre : l'un des deux devra céder la place à l'autre. Or les musulmans n'ont pas la moindre ombre de soufle de commencement de projet de miette d'intention de changer la moindre virgule au coran.