Témoignage

J'ai dû tout abandonner pour ne plus subir le harcèlement

Je vis un enfer depuis trois ans, moi et ma petite fille métisse vivons dans l'angoisse.
On a utilisé mes sentiments, ma sincérité, mes idéaux, mon amour, on a utilisé mon ventre dans le seul objectif d'obtenir le droit de s'établir en France.
Je suis Française de souche mais cette problématique touche aussi et en majorité des femmes (parfois des hommes) issus de l'immigration mais possédant la nationalité française (voir sur monmagrebh.com, bladinet, aufeminin.com, le mariage.com, association45, yabiladi.com, agora-elles.com, blogdsk.net,maman.fr (forum droits de l'enfant), les4verites.com, j'en passe ...).

Nous sommes nombreuses à voir la personne que nous aimons se transformer en individu malsain sitôt la grossesse avancée.

Le chantage que j'ai subi de la part de mon ex est d'une monstruosité totale. L'enfant ou les papiers. Je me fous de ta fille. Si tu ne m'aides pas dans mes démarches tu peux dire adieu à l'enfant. J'ai des droits ! Méfie-toi ... Et encore je reste soft...(l'individu mériterait facilement un livre pour lui seul).

Pour moi les menaces se sont arrêtées aux paroles (mensonges, intimidations), pour d'autres les agressions son physiques, dans tous les cas le chantage devient permanent et la monnaie de change c'est l'enfant. Je me demande jusqu'où ce père de papiers ira dans le machiavélique et le pervers. Le souci c'est qu'il ment tellement bien (j'en sais quelque chose) que devant un juge il se pourrait qu'il parvienne à retourner la situation... Moi seule sait à qui j'ai affaire. La seule solution : me terrer, attendre. Protéger mon enfant en jouant sur le temps...

Je suis devenue clandestine dans mon propre pays ayant peur de me positionner professionnellement je vis dans la précarité j'ai changé de région je n'ai pas de domicile personnel.

Je regarde mon enfant et je me demande comment elle comprendra plus tard ce qui nous arrive. Les femmes que je rencontre me soutiennent et je les soutiens. (A part ces femmes, ma famille et quelques amis proches, le reste du monde se bouche les oreilles.) Nous avons toutes le même dégoût, la même rage en nous. Nous sommes victimes d'exploitation humaine, d'abus de confiance.

Venir en France, quitter un Pays pour une vie meilleure c'est une ambition respectable, un parcours du combattant aussi je le sais mais je pense que tous les moyens ne doivent pas être utilisés : asservir autrui, mentir, projeter quelqu'un dans l'horreur au quotidien pour sortir soi-même de ses difficultés ça n'est pas honnête.

Comme je vous l'ai dit ce phénomène touche des personnes de toutes origines, certaines femmes se sont rapprochées d'associations luttant contre le racisme, bafouées dans leur sang elles ont cherché de l'aide en vain. On leur a répondu que leurs bourreaux n'avaient pas le choix pour accéder à une vie meilleure... En contrepartie, ils laissent à terre toutes les espérances d'une femme et un enfant-papiers qui un jour saura qu'on l'a conçu dans un élan administratif et dans le mensonge. Voilà je voulais vous faire part de cette expérience douloureuse. Je ne fait pas une généralité de mon cas je constate simplement un fait et une réalité. Tant que les médias ne dénonceront pas ce phénomène, il y aura des victimes.

Merci à vous de nous permettre de nous exprimer : mes posts ont été effacé sur certains sites.

Une maman

Source : http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9808

Retour aux témoignages