Retour au chapitre correspondant à cette note - Le Coran : Message Divin ? ou... Mensonge Bédouin ? - La réponse

VIIIème siècle :
Année 721
, le comté franc d'Aquitaine défend Toulouse contre l'Arabe Azama.

XXIème siècle :
Années 2000
, la municipalité de Toulouse favorise la construction de mosquées

12 novembre 2007

Les mosquées de Toulouse
Un laboratoire de l'islamisme triomphant

Toulouse, un laboratoire de l'islamisme triomphant

Chantier
de la mosquée-cathédrale
d'Empalot
Future
mosquée-cathédrale
de Bellefontaine-Mirail
maquette de la mosquée du quartier d'Empalot, toulouse, vue de face image de synthèse de la future mosquée de Bellefontaine (qui ne sera pas construite, nom de Dieu !)

Mosquée-château
de La Reynerie
Mosquée-commerce
des Izards
Mosquée-château de La Reynerie Mosquée-commerce des Izards


Quatre grandes mosquées à Toulouse, toutes dans des zones de non-droit

- mosquée-chateau de Tabar, quartier Reynerie

Toulouse. mosquée salam du quartier musulman de La Reynerie, ancien chateau de Tabar

- mosquée-Algeco de Bellefontaine (Mirail - Basso Cambo) sur le parking du centre commercial Géant Discount, à côté du terminus de la ligne A du métro,

mosquée-Algeco de Bellefontaine sur le parking du centre
commercial Géant Discount, à côté du
terminus de la ligne A du métro


avec permis de construire pour une mosquée-cathédrale sur un terrain tout proche.

future mosquée de Toulouse Basso-Cambo, vue de jour

- chantier de la mosquée-cathédrale d'Empalot, au bord du périphérique, ostentatoirement visible par les milliers de conducteurs qui passent là tous les jours.

au pied de la
colline de rangueil, tout contre le périphérique, ostentatoirement
visible par les milliers de conducteurs qui passent là tous
les jours

- mosquée-commerce des Izards : dans un local à bail commercial donc interdit pour un usage cultuel.

mosquée-commerce des Izards : dans un local à bail commercial
donc interdit pour un usage cultuel

A ces quatres grandes mosquées s'ajoute aussi une mosquée-cave mineure dans la zone de non-droit de la Faourette.


Une stratégie d'invasion qui marche à la perfection
Dans un article de La Dépêche du Midi du 06/08/2004, il était titré :
Deux mosquées de proximité
Deux ans et demi plus tard, dans un article de La Dépêche du Midi du 21/03/2007, il était titré :
Bientôt trois mosquées à Toulouse.
Le prochain titre sera :
Bientôt quatre mosquées de proximité à Toulouse,
le suivant :
Bientôt cinq mosquées de proximité à Toulouse
et ainsi de suite.


Les français en ont assez de voir les usines qui se démontent et les mosquées qui se montent (c) MPF

C'est exactement le cas à Toulouse.

Il n'y a pas de lien de cause à effet entre les deux mais les deux ont en commun d'être des symptômes de régression :

- régression industrielle : avec les délocalisations on revient à la France d'avant la seconde guerre mondiale

- régression sociale et morale : avec l'islamisation on revient au moyen-âge.

A Toulouse, l'usine qui se démonte c'est AIRBUS.

A Toulouse, les mosquées qui se montent sont :

- à Empalot (où le gros oeuvre est terminé)

Le chantier vu depuis la rue jean lebas

- à Bellefontaine (Mirail - basso Cambo) où le permis de construire a été accordé

Bellefontaine (Mirail - basso Cambo) où  le permis de construire a été
accordé

- et dans le quartier des Izards avec l'intention affichée par les musulmans de contourner le règlement de copropriété qui n'autorise QUE l'usage commercial du local.
Voir l'article de La Dépèche du Midi du 22/03/2007, extrait : Pour Me Alexandre Parra-Bruguière, l'avocat de l'ACCI, « il doit y avoir moyen de s'arranger à l'amiable et de redéposer une demande de permis de construire. Sinon, un tribunal doit pouvoir donner une suite positive à leur demande » (...) L'assemblée générale des copropriétaires a en effet voté contre la transformation de ce local en salle de prière.
C'est exactement le même cas de figure que pour la mosquée illégale de Champs-sur-marne.


L'islam veut imposer sa visibilité et se placer en position de dominant dans la société qui l'accueille :

Empalot

Au départ le projet de la mosquée était sur la colline de Pech David (La Dépêche du Midi 25/02/2002 ) , dans l'intention évidente de dominer la ville. L'endroit était toutefois à ce point inadapté que le permis a été refusé.

Mais c'est un autre endroit dominant qui a été proposé par Philippe Douste-Blazy alors maire de Toulouse (en janvier 2003) : au pied de la colline, tout contre le périphérique, ostentatoirement visible par les milliers de conducteurs qui passent là tous les jours.

Le chantier vu depuis la zone verte de Pech David au 26 mars 2007

Le monument religieux de Toulouse le plus visible depuis le périphérique va être... une mosquée !

On est loin de la chanson "O Toulouse" où Claude Nougaro chante "l'église Saint Sernin illumine le soir d'une fleur de corail que le soleil arrose".

l'église Saint Sernin illumine le soir
d'une fleur de corail que le soleil arrose

Bellefontaine

Mosquée installée "temporairement" à côté du terminus du métro,

mosquée-Algeco de Bellefontaine sur le parking du centre
commercial Géant Discount, à côté du
terminus de la ligne A du métro
Source de cette image : le site internet de la mosquée de Bellefontaine, http://n.lapietra.free.fr/eveil2lame/Accueil/ChercheVoisins.htm
(Attention, page relativement longue à charger car comportant beaucoup d'images)


ostentatoirement visible sur le parking du centre commercial Casino Géant DISCOUNT,

mosquée-Algeco de Bellefontaine sur le parking du centre
commercial Géant Discount, à côté du
terminus de la ligne A du métro

surtout depuis l'ajout d'un chapiteau qui double sa surface (et accessoirement bouche une allée de circulation suplémentaire sur le parking).

Ajout d'un chapiteau qui double la surface de la mosquée-Algeco de Bellefontaine sur le parking du centre
commercial Géant Discount, à côté du
terminus de la ligne A du métro
mosquée-Algeco de Bellefontaine sur le parking du centre
commercial Géant Discount, à côté du
terminus de la ligne A du métro

Terrain définitif acheté à l'autre extrémité du centre commercial.

terrain mosquée de Bellefontaine à côté du parking du centre
commercial Géant Discount, à côté du
terminus de la ligne A du métro


Pacte Ecologique version UMP = moins d'arbres et plus de mosquées

Avant la mosquée d'empalot, il y avait un petit jardin public avec de grands peupliers.

Avant
la mosquée d'empalot, il y avait un jardin public avec de
grands peupliers

L'UMP signe le "pacte écologique" de Mr Hulot, qui fait grand cas de la déforestation en Amazonie, mais ici à Toulouse, l'UMP arrache les arbres d'un espace vert pour les remplacer par du terreau à terroristes.

Avant
la mosquée d'empalot, il y avait un jardin public avec de
grands peupliers


Discrimination positive

L'UMP veut la discrimination positive, qui n'est rien de plus que la préférence étrangère.

C'est déjà appliqué à Toulouse : l'imam de la mosquée d'empalot (mohamed tataï) est algérien, détaché en France par le ministère des affaires religieuses (voir article journal Toulousain satirique SATIRICON de mars 2005) et les 1400m2 du terrain lui ont été vendus au prix préférentiel dérisoire de 21.000 (vingt et un mille) euros, soit 15 euros le m2. (Voir extrait du compte rendu du Conseil municipal de Toulouse du 28 mars 2003, pdf, 11 Ko), avec autorisation de construction sur 100% de la surface et sur 22 mètres de hauteur... Ce terrain vaut au bas mot de dix à vingt fois plus pour un promoteur !
Les voisins, français, ont par contre eux interdiction de rehausser leurs maisons : la mairie a toujours refusé des autorisations de surélévations de quelques centimètres pour plusieurs pavillons de la rue Jean Lebas (témoignage habitant janvier 2005).

Discrimination positive aussi en faveur des musulmans pour :

- le terrain de Bellefontaine, voisin du centre commercial Casino Géant Discount : prix préférentiel bien en dessous du prix du marché.

- la taxe foncière de la mosquée Château de Tabar (zone de non droit de La Reynerie) : depuis avril 2000, pas de nouvelles des 700.000 F réclamés par le fisc au titre de la taxe foncière.
Un petit entrepreneur français, lui, se verrait dans l'obligation de fermer boutique et se ferait saisir ses biens.


La fable de l'islam facteur d'intégration :

L'imam d'empalot, Mohamed Tataï, arabe algérien, est célèbre auprès :

- de la police : pour avoir donné refuge à un algérien clandestin, qui l'a finalement agressé

Note : Le commissariat de quartier d'empalot est à 100 mètres de la mosquée, de la maison de l'imam et d'une autre maison, reconstruite après une explosion de gaz, qui, selon le témoignage d'un habitant, appartiendrait à la mairie et serait louée à l'imam pour servir de mosquée clandestine.

Le commissariat de quartier d'empalot est à 100 mètres de la mosquée, de la maison de l'imam et d'une autre maison, reconstruite après une explosion de gaz, qui, selon le témoignage d'un habitant, appartiendrait à la mairie et serait louée à l'imam pour servir de mosquée clandestine.

- des journalistes : pour son refus systématique de parler Français. Voir reportage France3 du 28 avril 2005
Diplômé d'Al Azhar (Egypte), détaché en France en 1985 par le ministère algérien des affaires religieuses, premier poste d'imam à la Grande mosquée de Paris, installé à Toulouse depuis 1991 (voir article journal Toulousain satirique SATIRICON de mars 2005), il s'obstine à ne parler qu'en arabe, alors que de son propre aveu il comprend et parle parfaitement le français. Son alibi ? Il utilise un interprète car il souhaite... être parfaitement compris ! (Voir article La Dépêche du Midi du 26/02/2002)
En réalité, son refus de parler Français est tout simplement l'expression non seulement de son mépris mais aussi de sa volonté d'afficher ce mépris.

L'imam de Bellefontaine, Mamadou Daffé, noir d'origine malienne, n'est français que depuis sa naturalisation dans les années 80, qui avait d'abord été refusée par les renseignements généraux qui avaient en 2002 qualifié d'« islamiste » ce géant black au sourire magnifique taillé comme un chanteur de «soul» (sic) après que la presse l'ai déjà jugé « trop musulman pour être français » en 1997.
Quand il s'adresse aux musulmans il prone ouvertement la ghettoïsation et le voile pour les femmes mais quand il s'adresse aux non-musulmans il prone l'intégration et la tolérance. (Voir ses divers interviews dans La Dépêche du Midi)
On cite toujours son appartenance au CNRS mais jamais son diplome de l'université d'Al Azhar dont l'enseignement scientifique est totalement périmé et l'enseignement juridique, basé sur le coran, est en totale contradiction avec les lois occidentales.

Les deux plus grandes mosquées de Toulouse (Empalot et Bellefontaine) sont donc aux mains d'imams diplômés de la plus rétrograde université du monde islamique (quasi pléonasme...), Al Azhar, l'universités d'où a été émise l'absurde fatwa de la tétée entre collègues de bureau !


L'islam terreau de l'islamisme terreau du terrorisme :

Le credo UMP(S) affirme "Si on favorise l'islam modéré en aidant à construire des mosquées visibles, alors les islamistes disparaîtront comme par enchantement".

La mosquée d'empalot est visible, on ne peut pas la manquer quand on passe sur le périphérique au pied de la colline de Pech David.

La mosquée temporaire de Bellefontaine est visible : ce sont des préfabriqués Algeco posés sur le parking du supermarché casino Géant Discount au terminus du métro de Basso cambo.

La mosquée de La Reynerie est visible : c'est l'ancien chateau de Tabar au coeur de la zone de non-droit de la Reynerie.

La mosquée des Izards est visible : on voit bien les volets métalliques de la grande devanture d'un ancien commerce au rez-de-chaussée d'une résidence HLM

Les islamistes ont-ils disparus de Toulouse ? Pas du tout, c'est même tout le contraire : c'est à Toulouse que le 14 février 2007 des apprentis terroristes appartenant à une filière de recrutement pour le jihad en Irak ont été arrétés dans les quartiers de Reynerie et aux Izards (Voir articles La Dépêche du Midi des 15 et 16/02/2007 ). La communauté musulmane, par la bouche de l'imam de Bellefontaine (le franco-malien du CNRS d'Al azhar) indique ne pas croire pas à la culpabilité des interpellés et accuse "l'extrème droite" d'avoir fomenté un complot (Voir article La Dépêche du Midi du 17/02/2007 ).

Loi de 1905 version mairie de Toulouse : la Mosquée est un équipement public de la ville !

La mosquée temporaire de Bellefontaine est constituée de préfabriqués Algeco posés sur le parking du supermarché casino Géant Discount au terminus du métro de Basso cambo.

mosquée-Algeco de Bellefontaine sur le parking du centre
commercial Géant Discount, à côté du
terminus de la ligne A du métro

Cette mosquée apparait dans la catégorie "équipement public de la ville" sur deux compte-rendus de conseils municipaux de la ville de Toulouse pour :

- implantation de bâtiments modulables en vue de relogement provisoire Voir Conseil municipal de Toulouse du 13 mai 2005

- l'installation d'un chapiteau externe aux préfabriqués Voir Conseil municipal de Toulouse du 16 décembre 2005

installation d'un chapiteau externe aux préfabriqués de La mosquée temporaire de Bellefontaine

Les barrières métalliques qui entourent la mosquée portent d'ailleurs carrément une grande pancarte "mairie de Toulouse" !

Les
barrières métalliques qui entourent la mosquée
portent d'ailleurs carrément une grande pancarte "mairie
de Toulouse" !
mosquée-Algeco de Bellefontaine sur le parking du centre
commercial Géant Discount, à côté du
terminus de la ligne A du métr
Source de cette image : le site internet de la mosquée de Bellefontaine, http://n.lapietra.free.fr/eveil2lame/Accueil/ChercheVoisins.htm
(Attention, page relativement longue à charger car comportant beaucoup d'images)


L'islam veut abolir la liberté d'expression et interdire la critique

En angleterre, il y a eu Salman Rushdie, condamné à mort par l'islam pour son roman les versets sataniques.

A Toulouse, plus exactement à côté de Toulouse, à Saint orens de Gameville, à seulement une vingtaine de minutes du palais des congrès de Toulouse (quand le périphérique n'est pas encombré...), c'est le professeur Robert REDEKER qui a été condamné à mort par l'islam, et même pas pour un roman, non : pour un simple article. Il a été obligé de se cacher et de déménager

Ici dans la région de Toulouse, il est déjà impossible à la police et à la gendarmerie d'assurer la sécurité des habitants face aux menaces de l'islam.

Note sur Mr Redeker : candide gauchiste (pléonasme...) qui n'a absolument pas mesuré le danger auquel il s'est exposé, n'arrive pas à accepter que seuls les gens de ce qu'il estime être l'extrème droite soient du côté de ceux qui le défendent tandis qu'il a été abandonné par la gauche et l'extrème gauche dont il a pourtant été le chantre zélé pendant des années.
Lors de sa première apparition publique après sa condamnation (salle Mermoz, à Toulouse), Mr Redeker n'a pas eu un mot de remerciement pour le MPF, qui avait été pourtant parmi les premiers à organiser une pétition de soutien. Il a par contre remercié le maire de Toulouse, sans noter que celui-çi a fait des pieds et des mains pour permettre la construction des mosquées de Toulouse où sera enseignée la doctrine qui l'a condamné à mort !
Il a fallu des mois à Mr Redeker pour daigner dire merci au MPF, à l'occasion d'un interview paru dans Le Parisien » du mardi 26 juin. Bien après les élections présidentielles et législatives, évidemment.
Dans cet interview, il a renouvelé ses remerciements au maire de Toulouse, ce qui montre qu'il n'a absolument pas pris conscience de la duplicité de Jean-Luc Moudenc sur l'islam.
Avec des « intellectuels » de cet acabit, les politiciens et les musulmans peuvent poursuivre l'islamisation la France sans crainte.


Saint orens de Gameville c'est aussi à quelques kilomètres à vol d'oiseau du chantier de la mosquée d'Empalot.

Il y a eu des articles dans la presse et un reportage sur France3 pour la cérémonie de pose de la première pierre en avril 2005. Mais contrairement à l'habitude, la presse locale n'a pas signalé le démarrage du chantier, en septembre 2006. Pourquoi ? Parce que ce chantier a débuté en même temps que l'affaire REDEKER. Il eut été délicat d'expliquer aux Toulousains que l'on construisait une mosquée pour favoriser l'islam au moment où cet islam condamnait un Toulousain à mort !


Quand les mosquées avancent la liberté recule.

Qu'ont dit les imams de Toulouse à propos de la condamnation à mort du professeur REDEKER ? Rien.

Lors de la soirée de soutien au professeur REDEKER à la salle Mermoz de Toulouse, AUCUN représentant musulman n'a fait le déplacement. Pourtant la salle Mermoz n'est qu'à 15 minutes à pieds du quartier d'Empalot où habitent LES DEUX principaux imams de Toulouse (mamadou daffé et Mohamed Tataï)


Mosquée d'Empalot : une bombe à retardement.

Empalot est un quartier qui a durement souffert de l'explosion d'AZF, mais toutes les conditions d'une nouvelle explosion sont maintenant en place.

Dans le quartier d'Empalot, il y a le chantier de la mosquée mais de l'autre côté de la Garonne via le pont de la poudrerie, sur l'ilot du Ramier, on trouve un autre chantier qui incarne l'exact opposé de toutes les valeurs islamiques qui vont être préchées dans la mosquée : le chantier du Casino de Toulouse.

le
chantier du Casino de Toulouse

Sur une berge de la Garonne il va être enseigné que les jeux de hasard sont une abomination, oeuvre du diable (le coran : 2.219[216] et 5.90-91[92-93]), sur l'autre berge, il va y avoir un casino.

Lors des prochaines émeutes, qui va brûler ? La mosquée ou le Casino ?

Il y a un autre établissement non loin de la mosquée, qui lui aussi incarne l'exact opposé de toutes les valeurs islamiques qui vont être préchées dans la mosquée . Ce n'est pas de l'autre côté de la Garonne, cette fois c'est de l'autre côté du périphérique. Il s'agit du club Libertin le Taboo.

Vue détaillée de l'endroit :
Zone de la bretelle de sortie de rocade à proximité de la mosquée d'empalot et du club Le Taboo
Vue Google satellite :
http://maps.google.com/maps?q=&t=k&hl=fr&ie=UTF8&z=18&ll=43.573979,1.439343&spn=0.00178,0.003616&om=1

Plan Google
Vue mixte Google satellite+plan

Zone de la bretelle de sortie de rocade à proximité de la mosquée d'empalot et du club Le Taboo

A la sortie du pont de chemin de fer, vers la gauche
Zone de la bretelle de sortie de rocade à proximité de la mosquée d'empalot et du club Le Taboo
On peut déjà voir la mosquée !
La route normale continue à droite (hors cadre) vers la rocade, ce que l'on voit est le début de l'impasse menant vers un transformateur EDF.

Depuis l'impasse-parking à la sortie du pont SNCF
Zone de la bretelle de sortie de rocade à proximité de la mosquée d'empalot et du club Le Taboo
Oh la belle mosquée, merci monsieur Moudenc !

Là encore, lors des prochaines émeutes, qui va brûler ? La mosquée ou le Club libertin ?


Les mosquées des environs de Toulouse : BLAGNAC et MURET.


Blagnac

Dans la ville d'Airbus, la mosquée est installée sous une crèche municipale.


Muret

Dans la ville natale de Clément ADER, la mosquée a été "temporairement" installée par la mairie dans une simple maison mitoyenne.

la mosquée a été
"temporairement"  installée par la mairie dans une
simple maison mitoyenne

Le maire UMP a proposé de vendre aux musulmans le terrain qui jouxte l'école primaire, rue notre-dame, au prix défiant toute concurrence de 70 euros le mètre carré. Ce même maire estime pourtant qu'il est impossible de trouver sur Muret un terrain à moins de 300 euros le mètre carré. Là encore, l'UMP brade la France. Le site France-Echos a dénoncé la vente de ce terrain et invité à protester par courrier. Deux insignifiantes lettres anonymes de protestation envoyées à deux conseillers municipaux (un Vert et une Communiste) ont provoqué l'article "les racistes d'internet" à la Une du journal La Dépêche du midi à l'été 2006,

article "les racistes d'internet" à la Une du
journal La Dépêche du midi à l'été
2006

information reprise par : le MRAP, L'humanité, le Nouvel Observateur et Associated Press.
Le maire de Toulouse a de plus demandé au procureur de la république de Toulouse la mise sous surveillance du site internet ayant osé contester ce projet.
La Dépêche du midi, le MRAP, L'humanité, le Nouvel Observateur, Associated Press et le maire de Toulouse qui se mobilisent pour... deux insignifiantes lettres anonymes à Muret ?!
Oui, absolument, parce que dans la région de Toulouse, il est interdit d'être opposé à l'islamisation sous peine de lynchage par les médias, de harcèlement judiciaire par les élus, ou carrément sous peine de mort comme le professeur REDEKER.


Le maire actuel de Toulouse est Jean-Luc Moudenc mais il n'a pas été élu, il n'a fait que succéder à Philippe Douste Blazy lors de la promotion de ce dernier au ministère des affaires étrangères, lui-même dauphin du précédent maire, Dominique Baudis, fils du précédent maire, Pierre Baudis.

Jean-Luc Moudenc : applique le catéchisme UMP en ce qui concerne les mosquées et n'a AUCUNE idée de ce qu'est l'islam, une mosquée, de qui était Mahomet et de ce qui est écrit dans le coran.
Cet homme là est peut-être un bon gestionnaire mais il ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Il l'a un peu long mais c'est totalement insuffisant.

Philippe Douste-Blazy : Maire de Lourdes, puis, oh miracle, de Toulouse grâce au parrainage de Dominique Baudis. Le soir de son élection des "jeunes" lui ont lancé des chaises alors qu'il quittait le capitole et il n'a trouvé le salut que dans la fuite (authentique). Afin de les remercier, a pris la décision de vendre le terrain de la mosquée d'Empalot pour une bouchée de pain Voir extrait du compte rendu du Conseil municipal de Toulouse du 28 mars 2003 (pdf, 11 Ko). Ministre des affaires (qui lui sont) étrangères sous Jacques Chirac, estime que l'Iran est un facteur de stabilisation du Moyen-Orient.
Digne héritier de son prédécesseur à la mairie de Toulouse,

Dominique Baudis : président de l'Institut du Monde arabe, qui a déclaré : Ces Français (issus de l'immigration) doivent savoir que leur pays (la france) entend mettre en valeur la civilisation dont sont issus leurs parents et leurs grands parents. voir revue municipale Capitole Info, avril 2007 N°165 page 12
Mr Dominique Baudis a été journaliste au Liban durant la guerre civile dans les années 70, il a vu ce que donne la civilisation dont sont issus ces Français mais il est déjà manifestement atteint de profonds troubles de la mémoire.


L'islam à Toulouse de l'an 721 à l'an 2007

On parle beaucoup de la bataille de Poitiers en 732 mais il y a eu 11 ans auparavant une autre bataille plus importante en termes militaires : la bataille de Toulouse. Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Toulouse_(721)

bataille de Toulouse

En 721, le comté franc d'Aquitaine défend Toulouse en écrasant l'armée musulmane du chef arabe Azama (Al-Samh ibn Malik al-Khawlani), qui est lui-même tué. Onze ans plus tard, les troupes arabes éviteront Toulouse lors de leur marche sur Bordeaux et Poitiers. Pour les chroniqueurs arabes, cette défaite fut plus importante que celle de Poitiers. Du fait du grand nombre de morts étalés sur plusieurs lieues, elle fut surnommée « la chaussée des martyrs ».

Résultat en 2007 ? Quatre mosquées !


et des apprentis jihadistes locaux.

Contrairement à leurs ainés de 721, les élus de Toulouse du début du 21ème siècle bradent la ville à l'islam pour une poignée de bulletins de vote. Qu'ils n'obtiennent même pas : Malgré ses cadeaux aux musulmans, Jean-Luc Moudenc a été battu aux législatives de juin 2007, et idem pour la maire déléguée du quartier de bellefontaine, Françoise de Veyrinas.

Comme prévu...
Les musulmans réclament officiellement
une CINQUIEME mosquée !
Voir article de La Dépêche du Midi du 10 octobre 2007

Début de Reconquista en 2008 ?

La mosquée de Colomiers, en banlieue de Toulouse, a été incendiée partiellement le dimanche 20 avril 2008, sans que cela fasse La Une, contrairement à ce qui s'était passé avec l'opposition à la construction de la mosquée de Muret, une autre banlieue Toulousaine.

mosquée incendiée de Colomiers

27 avril 2008
Prison ferme pour trois jeunes, dont deux frères, coupables d'avoir organisé le rapt du copain de leur sœur. Une « correction » sur fond d'intolérance religieuse et culturelle.
Que cache la violente agression dont a été victime un Toulousain dont le seul tort aurait été de fréquenter une jeune fille de 24 ans, de confession musulmane en bisbille avec ses frères depuis qu'elle a quitté la cité ?
Hier, le tribunal correctionnel s'en est tenu aux faits. Se gardant bien de chercher plus au fond les motivations...
Voir article de La Dépêche du Midi du 27 avril 2008


Récapitulatif des liens internet :
http://www.coranix.org/112/toulouse_mosquee.htm : Quatre grandes mosquées à Toulouse
http://www.coranix.org/action/la_reynerie.htm : La Reynerie, mosquée-chateau de Tabar
http://www.coranix.org/action/bellefontaine/historique.htm : mosquée-Algeco de Bellefontaine
http://www.coranix.org/action/bellefontaine/tlt24oct2006/index.htm : Bellefontaine, permis de construire pour une mosquée-cathédrale
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm : mosquée-cathédrale d'Empalot
http://www.coranix.org/action/les_izards/historique.htm : mosquée-commerce des Izards
http://www.coranix.org/action/la_faourette.htm : mosquée-cave de la Faourette
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#06082004 : article de La Dépêche du Midi du 06/08/2004
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#21032007 : article de La Dépêche du Midi du 21/03/2007
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm : Empalot
http://www.coranix.org/action/bellefontaine/historique.htm : Bellefontaine
http://www.coranix.org/action/les_izards/historique.htm : Les Izards, article de La Dépèche du Midi du 22/03/2007
http://grouik-grouix.blogspot.com/2007/08/mosque-de-champs-sur-marne-mosque-de.html : Les Izards, mosquée illégale de Champs-sur-marne
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#25022002 : Empalot, projet Pech David (La Dépêche du Midi 25/02/2002 )
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#mar2005 : Empalot, autre endroit dominant (janvier 2003)
http://n.lapietra.free.fr/eveil2lame/Accueil/ChercheVoisins.htm : site de la mosquée de Bellefontaine
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#mar2005 : article journal Toulousain satirique SATIRICON, mars 2005
http://www.coranix.org/action/empalot/cm28mars2003.pdf : extrait du compte rendu du Conseil municipal de Toulouse du 28 mars 2003
http://www.coranix.org/action/muret/fe9922.htm : Muret, Ce terrain vaut au bas mot de dix à vingt fois plus
http://www.coranix.org/action/muret/fe9920.htm : Muret, prix bien en dessous du prix du marché
http://www.coranix.org/action/la_reynerie/historique.htm : La Reynerie, 700.000 F réclamés par le fisc
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#19dec2005 : Empalot, un algérien clandestin
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#28avr2005 : Empalot, France3 du 28 avril 2005
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#26022002 : Empalot, La Dépêche du Midi du 26/02/2002
http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p1946/dossier/a67764-mamadou_daff%C3%A9_imam.html : Bellefontaine, qualifié d'« islamiste » en 2002
http://memoireonline.free.fr/12/05/63/m_naissance-intellectuel-musulman-medias-francais3.html : Bellefontaine, jugé « trop musulman pour être français » en 1997
http://www.saphirnews.com/Risquer-la-ghettoisation-pour-des-lendemains-meilleurs-_a761.html : Bellefontaine, prone ouvertement la ghettoïsation
http://oumma.com/spip.php?article1045 : Bellefontaine, le voile pour les femmes
http://www.coranix.org/action/bellefontaine/historique.htm : Bellefontaine, ses divers interviews dans La Dépêche du Midi
http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=74420 : l'absurde fatwa de la tétée entre collègues de bureau
http://www.coranix.org/112/toulouse_mosquee.htm : articles La Dépêche du Midi des 15 et 16/02/2007
http://www.coranix.org/action/bellefontaine/historique.htm#17022007 : Bellefontaine, article La Dépêche du Midi du 17/02/2007
http://www.coranix.org/action/bellefontaine/cr13mai2005_E5R.pdf : Bellefontaine, Conseil municipal de Toulouse du 13 mai 2005
http://www.coranix.org/action/bellefontaine/cr16dec2005_FTE.pdf : Bellefontaine, Conseil municipal de Toulouse du 16 décembre 2005
http://www.coranix.org/action/saint_orens.htm : le professeur Robert REDEKER
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#28042005 : Empalot, cérémonie de pose de la première pierre, avril 2005
http://www.coranix.org/action/empalot/historique.htm#26sep2006 : Empalot, démarrage du chantier, septembre 2006
http://www.coranix.org/action/blagnac/fe6890.htm : Blagnac, la mosquée sous une crèche municipale
http://www.coranix.org/action/muret/sud_journal_oct06.htm : Muret, la mosquée mitoyenne
http://www.coranix.org/action/muret/lddm04aout06.htm : Muret, vendre aux musulmans le terrain qui jouxte l'école primaire
http://www.coranix.org/action/muret/lddm05oct06.gif : Muret, impossible de trouver un terrain à moins de 300 euros le mètre carré
http://www.coranix.org/action/muret/lddm17aout06.htm : Muret, "les racistes d'internet" Une La Dépêche du midi, été 2006
http://www.coranix.org/action/muret.htm : Muret, le MRAP, L'humanité, le Nouvel Observateur et Associated Press
http://www.coranix.org/action/muret/lddm18aout06.htm : Muret, mise sous surveillance du site internet
http://www.coranix.org/action/empalot/cm28mars2003.pdf : Empalot, extrait du compte rendu du Conseil municipal de Toulouse du 28 mars 2003 (pdf, 11 Ko)
http://www.Toulouse.fr/documents/capInfos/2007-04-01/2.pdf : revue municipale Capitole Info, avril 2007 N°165, page 12
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Toulouse_(721) : Bataille de Toulouse (721)

NON aux mosquées de Toulouse - Action pour les municipales 2008