Intifada Lyon

Allez les bleus ! (2)

Scènes de pillage et heurts avec la police... la routine, quoi !

Après le match France-Portugal, tandis qu'un bachelier sautait dans la Saône pour un pari, et se noyait, répondant ainsi concrètement et individuellemement à la pulsion d'auto-destruction qui s'est emparée de toute la société Française, d'autres jeunes "Franssés", qui eux aussi ne rêvent que de destruction (mais celle des autres !) s'en sont pris à des automobilistes stoppés par la foule aux abords de la place Bellecour (IIe), en centre-ville. Certains ont "bousculé" (dixit le communiqué de presse de l'agence Reuters) les véhicules, pillé les coffres. Des vitrines du centre-ville ont été brisées.

Sept personnes ont été interpellées pour jets de projectiles et dégradation de voitures. Neuf policiers ont été blessés. Les pompiers ont comptabilisé 56 interventions liées aux incidents d'après match.

Attendons maintenant avec tolérance les manifestations de joie qui vont embraser la France après la finale, quel que soit le résultat.

Et tout ceci avant les traditionnelles razzias du 14 juillet...

Dormez braves gens, tout va bien dans le meilleur des mondes possibles : on est en finale !


Réaction à l'article "Allez les bleus 2"

Hier soir, avec des copains, on est allé en ville mais cette fois sans mon amie (voire mon premier post sur la rencontre France-Brésil). Les femmes restent à la maison, nous les mecs, on met des vieux shorts et des vieilles baskets au cas ou.........

La France gagne, la racaille se prépare. On marche tranquillement dans Strasbourg, la fête bat son plein. Les scooters chauffent les pneus, le rap anti-francais hurle dans les sonos.

Subitement, un racailleux se retrouve devant nous avec son scotter, jusque-là pas de problème. Au moment où le conducteur (un digne représentant de la religion de paix, d'amour et de tolérance) passe à notre niveau, un de mes copains prend un verre en plastique rempli de bière en plein visage. Le conducteur (grand courageux comme d'habitude) met les gazs en ricanant.

Mais comme les "idiotus islamanus belphégorus" sont tellement sûrs d'eux que nous ne bougeront jamais, il s'arrête 50 mètres plus loin et commence à faire des roues levées avec son engin. Nous, nous sommes bien décidés à laver l'affront. Discrètement nous nous assurons qu'il n'est pas accompagné d'une meute de congénères lobotomisés et commencons à monter une stratégie de poursuite sans qu'il ne s'en rende compte.

Notre idiot utile s'engage dans une ruelle, nous y sommes aussi. Le gars comprend vite qu íl est piégé, c'est agréable de voir son regard rempli de terreur. Il met les gazs et essaye de s'échapper, mon copain (qui a recu le verre de bière) lui colle un monumental pain dans la tronche, le mec reste sur place, le scotter continu sa cousre sur 10 mètres avant de s'écraser contre un mur, facon très efficace de clouer le bec à sa sono qui crache du rap anti-francais. Le gars se relève en titubant et se reprend directement un autre pain bien puissant, il retombe. Nous allons vers son scooter et lui arrachons tous les câbles. Nous retournons vers le représentant de la religion de paix et de tolérance et là, nous voyons quelqu'un de très, mais alors de très poli qui commence à nous faire des excuses, il demande qu'on le laisse partir en chialant. Chose que nous faisons, il laisse son scooter sur place et se casse à pieds et se tenant la mâchoire. On lui fait comprendre que s'il croise encore une fois notre chemin, il se retrouvera plus vite qu íl ne croit chez ses 72 vierges.

L'incident s'est arrêté là mais nous avons ensuite ressenti un bien-être. Nous avons répondu à une provocation et même une agression et celui-là réfléchira à deux fois avant de lancer un verre au visage à quelqu'un.

Vous allez me dire : c'est lâche de bastonner un mec à plusieurs. Je réponds non, on a utilisé leur méthode. Porter plainte pour le jet du verre ? Ca coûte du fric au contribuable et le gars aurait pris quoi ? Une engueulade du commissaire de police.

Deux pains, c'est gratuit, efficace et ca n'encombre pas les tribunaux.

A méditer.................

Nike Lislam

Chico Ray
chicoray@bigfoot.com

Retour aux archives